actualite

5 idées pour bien préparer sa retraite

Baisse des revenus, changement de mode de vie : la retraite est une étape importante de la vie, qui doit s'anticiper. Sur le plan personnel, elle apporte une liberté nouvelle, qui permet de réaliser de nombreux projets de voyages ou de loisirs, par exemple. Mais sur le plan financier, elle est synonyme de baisse de revenus. Pour compenser cette dernière et profiter pleinement de sa retraite, il est nécessaire de disposer d'un capital retraite. Le moment venu, il sera possible de venir piocher dans cette réserve pour compléter ses revenus. Voici cinq idées pour y parvenir.

 

1/ Commencer à épargner le plus tôt possible

Selon un sondage OpinionWay(1), 80 % des actifs veulent commencer à préparer leur retraite à l’âge de 50 ans. Pourtant, mieux vaut ne pas attendre jusque-là pour poser les premiers jalons de son épargne retraite. En effet, pour préparer sa retraite et réaliser pleinement ses futurs projets, il est essentiel d’anticiper le plus tôt possible sa retraite afin d’étaler l’effort d’épargne. En outre, commencer à épargner en bénéficiant d’un horizon de temps long devant soi permet d'investir sur des supports plus risqués et donc potentiellement plus rémunérateurs.

 

2/ Être propriétaire de son logement

Le logement est le premier poste de dépense des ménages selon l’Insee. A ce titre, être propriétaire de sa résidence principale est donc rassurant puisque vous n’aurez pas de loyer à payer à la retraite, ce qui représente une économie significative. D’ailleurs, les Français l’ont bien compris puisque 58 % d'entre eux sont propriétaires, contre 33% en 1953. Idéalement, mieux vaut avoir fini de rembourser son crédit immobilier au moment de partir à la retraite. Ainsi votre budget logement se limitera à l’entretien et aux impôts locaux et fonciers.

 

3/ Souscrire une assurance-vie

L'assurance-vie est l’enveloppe idéale pour épargner dans la perspective de la retraite. Ce placement financier permet en effet de se constituer une épargne pour des projets de moyen/long terme et de la faire fructifier. Il s’agit d’un produit très souple : il est possible d’alimenter son contrat à son rythme et de récupérer son épargne en cas de besoin. Vous pouvez même épargner sans y penser grâce aux versements programmés : il vous suffit de choisir le montant et la fréquence à laquelle vous souhaitez épargner.

 

4/ Adapter votre prise de risque à votre âge

En commençant à épargner tôt pour préparer sa retraite, il est possible d'investir sur des supports risqués et donc possiblement plus rémunérateurs. Mais à partir de 55 ans, mieux vaut commencer à sécuriser votre capital et vous positionner sur des placements moins risqués en transférant vos avoirs vers le fonds en euros ou vers des supports à risque plus modéré (comme les unités de compte obligataires).

 

5/ Diversifier votre patrimoine

Pour bâtir un patrimoine solide et à l'abri des aléas, la méthode la plus sûre consiste à diversifier ses investissements. C’est valable au sein de son assurance-vie en variant le type d’unités de compte sur lequel vous investissez(2) (fonds actions, immobilier, obligataires...) mais aussi plus largement au niveau de son patrimoine. Il convient d’explorer les différents types de placements adaptés à la retraite, tels que l’immobilier locatif ou encore le Plan d’Epargne Retraite.

 

infographie_Montant_Retraite.jpg

 

(1) Enquête OpinionWay/Carac : « Argent et retraite : où en sont les Français ? », novembre 2020
(2) Les investissements en unités de compte comportent un risque de perte en capital. L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur.

 

Plus d'articles

Contact
Contact